Organisation de PACES

En règle générale, l’année de PACES occupe 2 semestres, se compose d’un tronc commun et de 4 enseignements de spécialité : Médecine, Odontologie, Pharmacie, Maïeutique.

Le 1e semestre de PACES

Le 1e semestre (dit aussi 1er quadrimestre), comprend 4 unités d’enseignements (UE) -pour un total d’environ 300 heures d’enseignement – correspondant chacune à un champ transversal de connaissances.

Le 1er semestre de PACES est censé apporter aux étudiants un socle de connaissances scientifiques de sorte qu’une réorientation, notamment vers les licences de Physique-Chimie et Sciences de la Vie, soit envisageable dès le mois de janvier si les choses venaient à « mal tourner » en PACES pour le candidat.

La validation du 1er quadrimestre est sanctionnée par la première partie du concours qui se tient en décembre ou en janvier selon la faculté. Les étudiants connaissent d’ailleurs assez vite leur classement puisque toutes les épreuves prennent la forme de QCM.

Les nouvelles dispositions prévoient désormais que les moins bien classés des candidats (environ 15%) sont éliminés à l’issue des épreuves de fin de 1e semestre. Les autres, capitalisent 30 ECTS (crédits universitaires) et peuvent, soit poursuivre la PACES, soit se réorienter.

Le 2e semestre de PACES

Encore appelé 2e quadrimestre, le 2e semestre (environ 300 heures d’enseignement), comporte 4 unités communes d’enseignement et un enseignement de spécialité. Les thèmes possible au programme sont mentionnés ici à titre indicatif.

  • Médecine (anatomie de la tête et du cou, anatomie du petit bassin, histologie de l’appareil reproducteur et du sein)
  • Odontologie (anatomie de la tête et du cou, anatomie des dents et du milieu buccal)
  • Sage femme (unité fœto-placentaire, anatomie du bassin, histologie de l’appareil reproducteur et du sein)
  • Pharmacie (les principales étapes de la vie du médicament)

Au début du 2ème semestre, les étudiants choisissent le ou les filières aux concours desquelles ils souhaitent se présenter. Ainsi, un candidat peut décider de concourir à plusieurs formations, tous les choix possibles étant permis (ex. : Médecine + Odontologie + Pharmacie).

Le processus de validation

La validation de l’année de PACES est sanctionnée par le concours de fin de 2ème semestre et qui se tient en mai.

Toutes les épreuves ont la forme d’un QCM, à l’exception de l’épreuve de Sciences Humaines. Le classement final tient compte toutes les notes obtenues par le candidat (1er et 2ème semestres).

Un numerus clausus est attaché à chaque filière et pour chaque faculté.

En principe et à l’issue du classement final, ne sont autorisés à redoubler que les candidats dont le rang est inférieur à 3 fois le nombre de places offertes. La réussite au concours crédite l’étudiant de 60 ECTS.

Se préparer au concours de la PACES avec Cours Larrey

Chaque année, plus de 85 % des étudiants inscrits en PACES (Première Année Commune des Études de Santé) échouent au concours. En 2012 par exemple, 7492 places étaient offertes, un nombre bien faible au regard des 55696 candidats inscrits en PACES cette année là.

Dans certaines facs, il est plus difficile de passer le cap de la 1e année que dans d’autres. Montpellier 1 et Toulouse III remportent la palme des établissements les plus sélectifs puisque le taux d’échec y dépasse 90%.

Depuis plus de 30 ans, Cours Larrey prépare avec succès les étudiants au concours de fin de 1ère année de médecine, au concours du PCEM1 jusqu’en 2009 et, depuis la réforme de 2010, au concours de la PACES.

La PACES s’adresse aux étudiants dont l’ambition est de poursuivre une formation en Médecine, Kinésithérapie, Odontologie (dentaire), Pharmacie, Maïeutique (Sage-femme).

Depuis sa création, les étudiants préparés par Cours Larrey enregistrent des résultats exceptionnels aux concours de Santé en se plaçant régulièrement en tête de classement. Nos résultats au concours PACES n’échappent pas à cette règle puisque, depuis 2010, une majorité de nos étudiants sont reçus.

Cette réussite, Cours Larrey la doit à la confiance que lui ont accordée les générations successives de préparationnaires, d’une part, et à l’engagement indéfectible une équipe pédagogique expérimentée et de haut niveau.

Chacun, qu’il soit Bac+0, Bac+1, primant ou doublant, trouvera la formule de préparation la mieux adaptée à sa situation :