Des voies très sélectives

Les études de médecine séduisent toujours autant d’étudiants. En France, plus de 25000 candidats tentent chaque année leur chance au concours de la PACES (Première Année Commune des études de Santé). La PACES constitue en effet le passage obligé à qui souhaite accéder aux études médicales. Désormais, l’année de PACES propose un seul concours pour l’ensemble des filières, Médecine, Odontologie, Maïeutique et Pharmacie.

Les étudiants qui souhaitent poursuivre des études de Médecine ou de Pharmacien au sein de l’armée ont la tâche encore plus difficile puisqu’ils devront réussir au concours très sélectif – niveau Bac – de l’ESA (École de Santé des Armées de Lyon-Bron), puis au concours qui sanctionne la fin de première année.

Rappelons à ce sujet que les futurs médecins, civils ou militaires, se présentent, en fin de 1e année, aux mêmes épreuves.

À l’ESA de Lyon, si les médecins des armées ne sont pas inclus dans les besoins en médecins civils, ils doivent, en fin de 1e année, avoir obtenu une moyenne au moins égale à celle du dernier étudiant civil reçu. Un échec à ce concours peut entraîner l’exclusion de l’ESA en cas de résultats insuffisants. Les élèves admis à redoubler et subissant un 2e échec sont exclus des études médicales et donc de l’ESA.

Se préparer avec Cours Larrey

Quel que soit votre objectif de carrière, civil ou militaire, Cours Larrey propose aux candidats une préparation à la fois simple et efficace pour que la réussite aux concours de la PACES et de l’ESA ne reste pas une utopie.