Médecin militaire et infirmier dans l’armée

Entre tous les métiers de la santé, ils ont choisi d’être médecin, pharmacien ou infirmier, seulement pas dans le civil comme les autres. Ceux-là veulent exercer leur métier comme militaire. Soigner sur les théâtres d’opération, en plein milieu des combats ou tout près du front, sauver leurs camarades blessés, c’est cette adrénaline là qu’ils ont choisi. Le Service de santé des armées (SSA) soumet régulièrement ses 4700 infirmiers et infirmières, ses 1800 médecins ainsi que leurs auxiliaires de santé, à un stage intensif en milieu hostile. Ils doivent apprendre à garder leur sang froid et à sauver des vies, y compris au milieu des combats.

Certains connaissent déjà le terrain, mais d’autres sortent à peine de l’école de santé des armées (ESA) et vont partir pour leur première mission. Exemple de Marion, infirmière Sergent dans l’armée, juste après son stage, elle a rejoint les troupes Françaises en Centre Afrique.