Chiffres Concours 2016 de l’Ecole de Santé des Armées (ESA)

Installée depuis le début des années 80 sur le site de l’ancienne base aérienne de Lyon-Bron, l’ESA est la seule école de France habilitée à former des médecins et des pharmaciens militaires. Les élèves y bénéficient d’un encadrement étroit, dispensé par des enseignants détachés de l’Education Nationale, pour leur permettre de gérer au mieux leurs études médicales. La formation, qui comprend la PACES (Première année Commune des Etudes de Santé), est suivie par les élèves dans les facultés de médecine de Lyon-Est et Lyon-Sud. L’ESA compte 650 étudiants, mais cet effectif est appelé à exploser au cours des prochaines années puisque l’établissement lyonnais est en train d’absorber les élèves infirmiers militaires que formait l’école du personnel paramédical des armées de Toulon.

Le concours 2016 de l’ESA – Les chiffres

  • 1900 candidats à travers la France entière se sont présentés chance aux épreuves écrites de l’Ecole de Santé des Armées de Bron en avril 2016.
  • 300 d’entre eux ont été déclarés admissible à l’issus des tests écrits. Ils ont ainsi pu se mesurer aux épreuves orales, fin juin et début juillet.
  • 104 ont été incorporés à l’ESA, 100 pour y suivre des études de médecine, et 4 pour une formation de pharmacien. Ces chiffres, arrêtés chaque année par le ministère de la défense, correspondent aux besoins annuels des 3 armées.